CHR Namur

Urgences

C´est parce qu´elle se fait généralement dans la précipitation que l´admission aux urgences est plus stressante.

Vous serez accueill(e) par une secrétaire d'accueil chargée de remplir avec vous les formalités administratives et ce, pour autant que votre état de santé le permette. Si tel n´est pas le cas, ces formalités seront bien évidemment postposées.

Le fonctionnement de ce service ouvert 24 h/24 repose exclusivement sur base de l´urgence médicale. Il se peut donc qu´un patient arrivé après vous soit pris en charge avant vous.

... Et, parfois, une certaine attente commence ...

Soyez assuré(e) que l´équipe médicale et infirmière est bien consciente des désagréments provoqués par cette attente et fait le maximum afin de réduire ce délai pour chaque patient.

Les documents à emporter sont : votre carte d´identité, votre carte SIS, les documents médicaux (rapports, clichés radiologiques,...) ainsi que la liste des médicaments en cours.

Nous vous rappelons qu´il est interdit de se garer devant l´entrée des urgences afin de ne pas gêner l´accès des ambulances. Vous pouvez par contre déposer un patient et ensuite vous rendre dans le parking mis à votre disposition.

Votre compréhension et votre collaboration nous sont précieuses... MERCI !

Vous serez accueilli(e) par un infirmier et/ou un médecin d'accueil.

Quelques questions vous seront posées afin de diriger au mieux votre prise en charge.

Ces questions porteront d'une part sur le problème aigu pour lequel vous vous présentez aux Urgences et d'autre part sur votre état de santé global.

En fonction de vos plaintes, un examen sera réalisé afin d'évaluer le degré de gravité de votre santé.

Selon ce degré de gravité, vous serez dirigé vers une autre salle de soins, un service technique (radiologie, par exemple), en consultation chez un spécialiste, ou redirigé temporairement vers la salle d'attente.

Après auscultation et réalisation des examens complémentaires nécessaires, l'urgentiste pourra poser un diagnostic.

En fonction de son état de santé, le patient sera :

- soit transféré dans un service de l'hôpital

- soit autorisé à regagner son domicile et invité à reprendre contact avec son médecin traitant pour le suivi médical

- soit gardé en observation dans le Service d'hospitalisation provisoire (HP) faisant partie des urgences.

Notre Service d´Urgences dispose de 10 lits d´hospitalisation provisoire. Nos patients y sont hospitalisés si une surveillance médicale rapprochée est nécessaire ou dans le cadre d'une mise au point complémentaire ou encore dans l'attente d'un lit en hospitalisation classique.

- soit transféré vers un autre hôpital (à sa demande ou pour raison médicale suite à une pathologie nécessitant un encadrement spécialisé comme le Centre des Grands brûlés, par exemple).

N'oubliez pas ...

Si vous êtes autorisé à quitter l'hôpital, assurez-vous auprès du personnel d'accueil que votre dossier est en ordre (formalités administratives, données de mutuelle, ...).

Dès que vous quittez le service, un rapport médical est envoyé à votre médecin traitant.

Les urgences pédiatriques constituent une part importante de l'activité globale du Service des urgences. C'est pourquoi l'équipe des urgentistes est renforcée par des pédiatres qui assurent un service de garde 24h/24

Le Service SMUR du CHRN peut être activé 24h/24 par le préposé au Centre 100/112 sur base des renseignements qu'il a recueillis lors de l’appel. Il décide de l’envoi des moyens adéquats en consultant une liste préétablie de pathologies nécessitant l’intervention d’une équipe médicale.

La finalité du SMUR est d’acheminer rapidement une équipe médicale (médecin urgentiste + infirmier spécialisé) ainsi que du matériel spécifique au chevet d’un malade ou blessé.

Le SMUR intervient toujours accompagné d’une ambulance du service 100/112 (Pompiers, Croix-Rouge, Privé, etc.) qui transportera la victime vers un hôpital si cela s'avère nécessaire.

La position géographique centrale du CHRN est idéale pour couvrir un territoire d’intervention de +/- 20 km autour de Namur (Namur, Andenne, Gesves, Assesse, Profondeville, Floreffe, Gembloux, La Bruyère, Eghezée, Fernelmont, Heron, Hannut, Ramillies, Perwez, Thorembais, Grand-Rosière, ...).

Les axes autoroutiers et voies rapides proches du CHRN permettent un délai d’intervention moyen de 7 minutes et 20 secondes pour arriver au chevet du patient (un des meilleurs scores d’Europe).

Le charroi du SMUR :

Le SMUR dispose de 3 VIM (Véhicule d’Intervention Médicalisé).

Pour effectuer ces missions le SMUR a besoin d’un véhicule permettant de transporter, rapidement, en toute sécurité l’équipe et le matériel, quelles que soient les conditions climatiques (brouillard, neige, pluie, verglas, ...).

Le SMUR doit également pouvoir accéder à des endroits très variés (interventions en ville, piétonniers, autoroutes, voies rapides, milieu rural, bois, prairies, ...).

 

 

 

 

Les missions du SMUR :

Le SMUR du CHRN effectue environ 2.200 interventions/an*.

(*) : année de référence - 2013

Le SMUR intervient :

  • Au domicile des patients pour des pathologies cardiaques (infarctus, arrêt cardiaque, ...), respiratoires, neurologiques, accouchements, traumatismes divers tels que brûlures, polytraumatismes mais également les intoxications (CO, médicaments, alcool, ..), tentatives de suicide, ... y compris l’accompagnement des familles ou proches des victimes blessées ou décédées;

  • sur la voie publique pour accidents de la route, chutes, noyades, accidents au travail ou à l’école, malaises, .... mais également lors d’incendies ou de catastrophes;

  • le SMUR du CHRN effectue les transferts inter-hospitaliers urgents entre tous hôpitaux du Namurois et également vers les centres spécialisés (grands brûlés, caisson hyperbare, ...).

L'équipement médical embarqué ... 

En respect du cadre légal très riche, on retrouve notamment :

  • 1 monitoring-défibrillateur complet avec télétransmission (dernière génération)

  • 1 échographe portable

  • 1 respirateur ultra moderne permettant différents modes de ventilation

  • matériel de réanimation (appareil pour massage cardiaque, oxygène, intubation, ...)

  • matériel d’accouchement et pédiatrique

  • matériel pour traitement des brûlures thermiques et chimiques

  • matériel d’immobilisation (minerves, attelles, ...)

  • 1 laboratoire portable permettant des analyses biologiques rapides

  • Équipement de protection individuel (casques, cordes, harnais, ...) pour intervention en toutes circonstances (rochers, ravins, ...)

Le P.I.T. est une équipe paramédicale composée de deux secouristes-ambulanciers badgés AMU (Formation à l'Aide Médicale Urgente) et d'un infirmier S.I.S.U. (bachelier porteur du titre particulier en soins intensifs et soins d'urgence).

Les missions de cette équipe sont possibles grâce à une adaptation de la législation concernant ce titre particulier. En effet, ces infirmiers sont légalement habilités à poser certains actes, en l'absence d'un médecin, pour autant que ceux-ci soient consignés dans un manuel d'ordres permanents et qu'ils respectent scrupuleusement les procédures y étant décrites. La responsabilité légale repose sur le médecin chef du service des urgences dont dépend le P.I.T.

Le projet P.I.T. est un projet pilote qui émane du Service Publique Fédéral, Santé Publique. Ses principales motivations sont les suivantes :

  • Diminuer l'intervalle libre, c'est-à-dire le délai entre l'appel au secours et la prise en charge réelle du patient.
  • Ajouter un maillon à la chaîne des secours, c'est-à-dire développer plus de moyens. (Ambulance – PIT – SMUR)
  • Améliorer le transport sanitaire des patients.

D'un point de vue strictement géographique, la zone desservie par le PIT est celle prise en charge depuis de nombreuses années par les ambulances agréées 100 à Namur.

L’ambulance PIT est activée uniquement sur régulation du Centre d’appel unique « 112 ».

Si vous souhaitez obtenir une information liée à votre passage récent au Service des urgences du CHRN, ou si vous souhaitez faire compléter des documents (attestations, documents concernant un accident de travail, ...) vous pouvez nous contacter au +32 (0)81 72 67 00 ou par fax au +32 (0)81 72 67 20

En cas de brûlure :

"La règle des 20"

La seule mesure à prendre est de soumettre la zone brûlée à une irrigation continue d'eau à 20° pendant 20 minutes à 20 cm de distance.

En cas d’hémorragie :

En cas de plaies ouvertes avec hémorragie, essayez de minimiser celle-ci par compression locale en utilisant une compresse stérile ou, à défaut, en utilisant un linge propre, pour éviter tout risque d’infection. La compression peut éventuellement être maintenue par un bandage. La pose d’un garrot, contrairement aux idées reçues, n’est généralement pas nécessaire.

Voici Quelques conseils répondant aux questions souvent posées. Ils ont pour but de vous faciliter l´existence au quotidien.

Que doit contenir la pharmacie familiale ?

Elle ne doit pas être à la portée des enfants et doit contenir des médicaments de première urgence de type « antidouleurs » et/ou "antipyrétiques" (médicaments ayant la propriété de faire baisser la fièvre) ainsi que des compresses stériles, du sparadrap, des bandages (maintenir une compression), du sérum physiologique, un désinfectant général et une pommade antihistaminique.

Ne pas oublier que les médicaments ont une date de péremption et qu’il convient donc d’éliminer ceux qui sont périmés.

D´autre part, il vaut mieux ne pas mélanger les restes de traitements spécifiques avec la pharmacie familiale, vous risqueriez de commettre une erreur en utilisant un médicament inapproprié.